• Eternity, espoir tome 1 chapitre 2

    Chapitre 2.


    - Qu’est-ce que vous avez pensé des chanteurs qui ont auditionné aujourd’hui ? Cria Lana pour se faire
    entendre.
    - Je crois que je parle au nom de tout le monde en disant : nul à chier, répondit Will.
    - Vous en avez même pas trouvé un de bon ?
    - Aucun, soupira Alan. On ferait mieux d’abandonner l’idée de trouver un chanteur guitariste. C’est peine
    perdu.
    - Alan a raison. On s’en sort bien tous les trois.
    - Joshua a besoin de reposer sa voix. Il a besoin d’un chanteur pour le seconder. Répéta Lana pour la
    millième fois.
    - Je vais voir où en est notre commande, dit Joshua en se dirigeant vers le bar.
    - Vivement que sa copine rentre et qu’il s’envoie en l’air. Son humeur est de plus en plus exécrable ses
    temps-ci, rouspéta son jumeau.
    - Vous désirez ? Cria le barman derrière son comptoir.
    - Ça fait plus d’une heure qu’on a commandée.
    - Désolé Mr Storm. Une de nos serveuses s’est tordu la cheville, dit le propriétaire des lieux qui venait
    d’apparaitre à côté de Joshua. Désirez-vous quelque chose ? C’est la maison qui offre pour nous faire
    pardonner.
    - 3 bières et un Whisky.
    - Nous vous apportons ça tout de suite, Mr Storm.
    - Merci.
    Le propriétaire leva la main en l’air et fit signe à une des serveuses de venir. Joshua quant à lui s’apprêta
    à se rejoindre ses comparses lorsque quelque chose ou plutôt quelqu’un attira son attention. De tous les
    bars qu’il y avait dans Miami, il fallait qu’il croise cette folle dingue ici…
    - Josh, qu’est-ce que tu fais ? Demanda Lana qui venait de le rejoindre.
    - C’est la fille de l’hôpital. La dingue qui m’a dessiné sur la main.
    - Sérieux ? Elle t’a suivie ?
    Joshua se raidit lorsque la jeune femme se dirigea droit vers eux. L’avait-il reconnu ? Aucun doute, la
    dessus. Après tout, il n’était pas n’importe qui. Il faisait partit du groupe le plus en vogue du moment. Il
    ne pouvait pas faire un pas sans que…
    - Salut, Nick. Lança la jeune femme.
    Joshua cligna des yeux. Avait-il rêvé où était-elle passée à côté de lui sans lui accorder le moindre
    regard ? Il se tourna vers elle et la regarda de dos. C’était pourtant bien cette fille. Elle avait la même
    coupe de cheveux, le même parfum et le même corps. Était-elle schizophrène ? Amnésique peut être ? Ça
    expliquerait son comportement à l’instant.
    - Salut, beauté.
    - T’es sur que c’est elle ? Demanda Lana septique.
    - C’est elle. La folle au chiffon.
    Lana analysa de la tête au pied la jeune femme. Celle-ci portait des converses noires avec des lacets
    jaune fluo, un pantalon noir et un t-shirt noir avec un énorme émoticone jaune fluo affichant un large
    sourire. Dans ses cheveux se trouvait un pace sur lequel se trouvait des papillons, rouge, jaune, bleu, vert
    et orange fluo.
    - Son look est vraiment horrible, chuchota Lana.
    - Combien de bar y a à Miami ?
    - Beaucoup pourquoi ?
    - De tous les bars qu’il y a dans cette ville, pourquoi faut-il qu’elle vienne dans celui-là ?
    - Joshua. Où tu vas…
    Le jeune homme emboita le pas de la femme qui se dirigeait vers les toilettes. Il enfonça ses mains dans
    les poches de son jean et attendit patiemment qu’elle sorte. Lorsqu’elle ressortit, elle passa devant lui
    sans lui lancer le moindre regard.
    - Qui es-tu ?
    La jeune femme se retourna et dévisagea Joshua.
    - Une fan hystérique ou quelque chose du genre ? poursuivit-il.
    Pourquoi est-ce que cette folle dingue regardait par-dessus son épaule ?! Croyait-elle qu’il parlait à
    quelqu’un d’autre ?
    - Donne-moi ton nom et je te dirai qui je suis, finit-elle par dire.
    - Quoi ?
    La jeune femme se mit à rigoler avant de poursuivre sa route. Était-elle stone ? C’était quoi cette
    réponse ? Cette fille était vraiment cinglée. Devait-il appeler les flics immédiatement ? S’il les appelait
    que pouvait-il bien leur dire ? Salut, je suis un musicien du groupe Eternity et je vous appelle car une
    femme n’arrête pas de me coller au basque. Il imaginait déjà la réponse des flics. Si vous ne voulez pas
    que les femmes vous collent au basque alors changez de métier. Ou encore payez-vous un garde du corps.
    Lorsqu’il revient sur ses pas, l’inconnu se trouvait appuyer contre le bar et discutait avec le barman.
    - Tu es en retard, entendit-il.
    - J’ai pas trouvé ma guitare, dit-elle avec un large sourire.
    - Tu l’as oublié ici hier.
    Joshua regarda la personne qui c’était adressé à elle. C’était une dame d’un certain âge, qui ressemblait
    trait pour trait à la fille aux émoticônes avec des rides en plus... Étaient-elles parentes ?
    - Tu es vraiment tête en l’air. Dit-elle en demandant au dénommé Nick de lui passer l’étui de guitare
    derrière le bar.
    - Il vaut mieux l’avoir en l’air que sous terre, répondit-elle en prenant l’étui de guitare que la femme âgé
    lui tendait.
    - File sur scène au lieu de dire des idioties.
    - Oui, mon caporal-chef. Dit-elle en faisant le signe de salutation de l’armée.
    Cette fille était elle aussi une habituée des lieux ? Pourquoi ne l’avait-il jamais vu ?
    - Josh, on nous a apporté nos verres.
    Joshua détourna son regard de l’inconnue et regarda Lana.
    - Qu’est-ce que t’as ?
    - Rien.
    Ils retournèrent à leur table.
    - Tu te tapais une meuf dans les toilettes ou quoi ? Demanda William qui avait une fille à cheval sur lui et
    qui était occupée en embrasser son cou.
    - Ta bière, dit froidement Lana à Alan dont les mains avaient disparu sous la mini-jupe d’une blonde
    plantureuse.
    Joshua qui sentait Lana sur le point de s’énerver, lui attrapa la bière des mains et la posa devant Alan
    avant que celle-ci ne lui balance dessus.
    - Voilà la raison pour laquelle je ne souhaite plus sortir avec vous. À chaque fois, vous sautez tout ce qui
    bouge. Rouspéta-t-elle en vidant cul sec le verre de Whisky.
    - Hé ! C’était mon… Tu en veux un autre ? Demanda Will en voyant le regard assassin que lui lançait leur
    manager. Mon lapin, tu peux aller me chercher une bouteille de Whisky ?
    La brune se pencha à l’oreille du jeune homme avant de s’éloigner vers le bar sous le regard brûlant de
    celui-ci.
    - Je vais aux toilettes.
    Joshua regarda son jumeau s’éloigner vers les toilettes suivit de près par la brune.
    - Bande d’obséder, rouspéta Lana.
    - Tu en es une aussi, dit Joshua qui avait reporté son attention sur la scène.
    - Cette fille t’intéresse ou quoi ?
    - Qui ?
    - La fille émoticône.
    - Ce n’est pas elle qui m’intéresse…
    L’inconnue se mit à chanter sous le regard étonné de Lana. Alan éloigna sa tête des seins de la blonde et
    reporta son attention vers la scène.
    - Mais sa voix. Acheva-t-il.
    - C’est qui cette fille ? Demanda Alan.
    - La fille qui fait que dessiner sur la main de Joshua.
    - Elle chante bien.
    - Mais son look est déplorable.
    - Le look ça se change, répliqua Joshua
    - Un look peut être changé mais pas un physique, ricana Alan.
    - Qu’est-ce que t’as contre les rondes, dit froidement Lana.
    - C’est repartit, maugréa Alan en ôtant sa main de dessous la jupe de la fille.
    - Quoi c’est reparti ?! Si tu as quelque chose à dire sur les rondes vas-y, je t’écoute.
    - Pourquoi tu montes sur tes grands chevaux.
    - Tu crois qu’une fille ne peut être sexy que seulement si elle est anorexique ? Met toi ça dans la tête, gros
    con, les rondes ont plus de sexappeal que tes pétasses plates!
    - Hé. Qui est-ce qu’elle traite de pétasse, rouspéta la blonde.
    - Pourquoi tu te mets dans tous tes états ? Demanda-t-il en ignorant la remarque de la blonde plantureuse.
    Je ne t’ai pas insulté à ce que je sache.
    - Tu es un connard. Dit-elle avant de s’éloigner.
    - Pourquoi Lana avait l’air furieuse ? Questionna Will qui essayait de remettre de l’ordre dans ses
    cheveux en désordre.
    - Elle a ses règles, répondit Alan.
    Joshua regarda son frère ainé et secoua la tête. Comment pouvait-il être aussi miro. N’importe qui dans
    l’entourage d’Alan savait que la jeune femme en pinçait pour lui. Le seul qui était pas au courant ou qui
    feignait de ne pas l’être était lui…
    - Il l’a traité de grosse, répliqua Joshua avant de tourner de nouveau les yeux vers la scène à présent vide.
    Où était-elle passée ? Il la chercha du regard et la vit devant le bar en train de parler avec le barman.
    - T’as pas fait ça ? Demanda Will faignant d’être choqué.
    - Je ne l’ai pas traité de grosse. J’ai traité la fille qui venait de chanter de grosse.
    - Mec. Cette fille a le même gabarit que Lana.
    - Arrête ton délire. Lana n’est pas grassouillette.
    - Elle n’est pas grassouillette, elle a des formes là où il faut, rectifia Will.
    - Tu l’as regardé au moins une fois dans ta vie ? Questionna Joshua.
    - Pourquoi devrais-je regarder une gamine ?
    - Ce n’est plus une gamine depuis longtemps à mon grand désarroi, soupira Will.
    Alan s’apprêta à répliquer lorsqu’une voix féminine se mit à parler dans le micro. Une voix qu’il
    reconnaitrait les yeux fermés. Les trois frères levèrent les yeux vers la scène et retinrent leur respiration à
    l’unisson. Pourquoi diable était-elle sur scène ? Et pourquoi tout le monde les regardaient-ils. Une
    serveuse se dirigea vers Joshua lui attrapa la main et l’attira sur scène.
    Des cris de groupies se firent entendre lorsqu’elle prononça le nom du jeune homme. Joshua se pencha à
    l’oreille de Lana :
    - À quoi tu joues ?
    - Chante avec elle.
    - Quoi ?
    - Fais un duo avec elle.
    - Tu es saoule ?
    - Non. Chante avec elle et tu auras la réponse à tes questions.
    - Je ne me pose pas de question.
    - Je te connais Josh. Tu te demandes si elle s’accorderait parfaitement à ta voix. Si elle correspondrait au
    style musical du groupe… Chante avec elle.
    Lana se tourna vers le public du pub :
    - Est-ce que la demoiselle qui vient de chanter à l’instant serait intéressée pour chanter un duo ?
    Les regards se tournèrent vers la fille aux émoticônes qui ne remarqua pas les regards braqués sur elle.
    Le barman se pencha vers la jeune femme, lui attrapa la serviette qu’elle transformait en cocotte en papier
    et lui intima de regarder derrière elle.
    - Mademoiselle. Désirez-vous chanter avec Joshua Storm ? Demanda Lana.
    - Ah. Mr le barge. Dit-elle avec un large sourire.
    Joshua fit un pas à reculons et se posta dans une position d’auto-défense au cas où cette folle dingue ne se
    jette sur lui. Lana se tourna vers Joshua et le questionna du regard.
    - Ne me regarde pas. Cette fille est dingue, murmura-t-il.
    - Neyla va chanter, dit le barman.
    Lana s’apprêta à lui demander quelle chanson elle
    connaissait mais fut devancer par Joshua.
    - Paperweight du film Dear John… Ça te dit de la chanter ?
    Joshua attrapa une guitare qui était placé sur le côté de la scène, s’assit sur un tabouret et se mit à jouer.
    Après quelques accords, Neyla s’assit à ses côtés et se mit à chanter avec Joshua.
    - Border de merde, murmura Alan.
    Will se leva pour ne lâcher aucune miette du spectacle.
    - Je le savais ! Dit Lana qui était revenue à leur table. Je savais que leur voix se mélangerait à la
    perfection !
    Joshua termina les derniers accords sur la guitare et enchaina une autre chanson. Les trois jeunes gens
    s’attendaient à ce qu’elle ouvre les yeux surprise par cet enchainement mais elle ne fit rien. Elle se mit à
    chanter avec Joshua.
    - Cette fille connait My Chemical Romance ? Demanda Lana surprise.
    - On dirait bien, répondit Alan.
    - Comment ça se fait qu’il le sait ? Questionna Will.
    Des acclamations se firent entendre dans tout le pub. Certaines personnes réclamaient une autre chanson,
    tandis que d’autre se précipitaient vers la scène avec l’intention d’avoir un autographe et une photo avec
    Joshua.
    - Je l’a veut ! Cria soudain Will pour se faire entendre par-dessus tout ce vacarme.
    Alan cligna des yeux et regarda son frère surpris par ce qu’il venait de dire.
    - C’est pas un animal de compagnie Will. Répliqua sèchement Alan. Ce n’est pas parce qu’elle a chanté
    avec Joshua une fois qu’elle va accourir pour rejoindre le groupe.
    - Qui a dit que je parlais du groupe ?
    - Depuis quand ce genre de fille t’intéresse ? questionna Alan.
    - Ce n’est pas vrai maugréa Lana. Je suis entourée de débiles mentaux ! Vous n’avez rien
    ressenti lorsqu’ils ont chanté ? Leurs voix se mélangent à merveilles. Ce serait du gâchis de ne pas la
    prendre !
    - Frangin ! S’écria Will en voyant Joshua arriver derrière Lana. Je suis amoureux.
    Lana lui mit une claque derrière la tête.
    - Aïe.
    - Alors ?
    Joshua regarda Lana ne sachant pas trop quoi lui répondre. Pourquoi était-il tout aussi retourné ? Ce
    n’était pas la première fois qu’il chantait avec une fille. Il tourna la tête vers le bar et regarda la fille aux
    émoticônes. Comment réussissait-elle à faire ça ? Comment avait-elle réussi à le foutre dans tous ses
    états. Elle ne l’avait pourtant pas accordé un seul regard. Enfin, c’était l’impression qu’il avait eu. Elle
    avait bien les yeux fixés sur lui au tout début de la chanson mais il avait l’impression d’avoir été
    transparent… À ce moment-là, un sentiment de frustration et de colère s’était emparé de lui. Il luttait
    contre l’envie de reposer sa guitare et la secouer comme un prunier pour ensuite lui hurler dessus afin
    qu’elle redescende sur terre. S’il y avait bien une chose qu’il ne supportait pas, c’était ces personnes
    perchées dans leur monde et qui ne faisaient pas attention à ce qui les entoure.
    - Josh. Qu’est-ce que tu en penses.
    - Elle chante bien. Réussit-il à dire.
    Bon d’accord. Dire qu’elle chantait bien était un euphémisme. Elle avait un don. Un don tombé du ciel…
    - Elle chante bien ? Répéta Lana. Regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu n’as pas eu des frissons
    lorsque vos voix ce sont mélangées ?!
    - Tu as gagné. C’était génial.
    - On dirait qu’on est tous les trois sur la même longueur d’onde pour une fois, dit Alan en portant sa bière
    à ses lèvres.
    - Lana où tu vas ?
    - Je vais l’attraper avant qu’elle ne nous glisse entre les doigts.
    - Hé, j’ai pas dit que j’étais d’accord, répliqua Will.
    - Tu as dit que tu la voulais.
    - J’ai dit que je la voulais dans mon lit. Pas sur scène.
    - N’y pense même pas. Dit froidement Alan. Si elle accepte de faire partie du groupe, nous ne devrons en
    aucun cas coucher avec elle. Vous entendez ?
    - T’es plutôt mal placé pour dire ça, balança William sèchement.
    - William ?!
    - Okay, répondit-il en ronchonnant.
    Alan se tourna à l’endroit où se trouvait Joshua pour lui faire accepter la requête mais celui-ci avait
    disparu sans dire un mot


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :