• Le jardin d'Eden - Héro - T2 : chapitre 05

    Chapitre  5

     

    - Tiens notre invité se décide enfin à se réveiller.

    - Darkfuge, grogna Amon en tirant sur les chaines qui lui maintenait les mains et les pieds contre une immense roue en bois.

    Darkfuge se leva de son siège en or massif avec des têtes de mort au sommet du trône et se dirigea vers une boite en métal noir.

    - Les 7 péchés capitaux… N’est-ce pas amusant de les voir en action ? Ce qui est triste c’est qu’ils ne durent pas très longtemps surtout lorsqu’on les lance sur de simple humain. Dit-il d’une voix dédaigneuse en regardant le squelette d’un humain allongé contre un mur.

    - Maitre, nous n’avons pas pu trouver le corps de la femelle archange.

    Amon se figea d’effroi. Quelle horreur. Qu’avait-il fait ? Cette foutu malédiction avait tué Abbygael. Par sa faute… elle était morte.

    - Cherchez encore. L’explosion a carbonisé que les corps. Cette femelle doit se trouver parmi les autres cadavres.

    Le sbire s’inclina et prit la direction de la sortie. Ils n’avaient pas trouvé son corps ? Il y avait donc une forte chance qu’elle ait survécut à l’explosion… Il ferma les yeux et essaya de trouver l’aura d’un autre ange déchu. Il lui fallut quelques secondes pour en percevoir une. Elle était très proche, elle se dirigeait droit vers eux. « C’est elle, se dit-il intérieurement ». Il fallait qu’il gagne du temps. Qu’il le fasse parler.

    - Qu’est-ce que tu me veux ?

    - Te tuer bien sûr et aussi tous ses humains pathétiques qui vivent sur terre.

    - Pourquoi ?

    - Pourquoi ? Parce que je suis un démon.

    - Le péché de la luxure. Pourquoi l’avoir lâché sur nous.

    - Oh, je n’ai pas lâché que celui-ci, j’en ai lâché 6 autres. Figure-toi que les péchés choisissent eux même leurs hôtes. Ils se basent sur l’infime pêché déjà présent. Aucun de vous deux n’avez le moindre orgueil, la moindre avarice, la moindre gourmandise ou paresse. J’aurais pu libérer la colère mais je ne tenais pas à vous voir débarquer et tuer tous mes compagnons. Et puis ce pêché ne vous aurez sans doute pas choisis si je l’avais libéré. Pourquoi ? Parce qu’il semblerait que la colère que vous avez s’éclipse comme par magie lorsque vous êtes tous les deux ensembles. Ce n’était vraiment pas amusant. Je t’avouerai même que ça m’a mis en colère mais au moment où je commençai à perdre patience le pêché de la luxure s’est emparé de vous. Cette attirance mutuelle réfrénée depuis tant d’année n’a pas échappé à ce pêché.

    - Quoi ? Attirance ? On dirait que tu ne connais pas Abbygael. Elle est bornée, sauvage, prétentieuse, égocentrique et hideuse.

    - Qui est-ce que tu traites d’hideuse !

    - Abbygael, murmura Amon. Qu’est-ce que tu fous là ?! C’est comme ça que tu viens porter secours ? En te jetant dans la gueule du loup ?

    - Tiens, tiens. On dirait que mon second invité est arrivée.

    Abbygael tendit son épée devant le nez de Darkfuge.

    - Relâchez-le et je vous épargnerez.

    - Je crains ne pas pouvoir.

    - Et pourquoi ça ?

    - Parce que seul le sang d’un archange déchu peut ouvrir la brèche vers le monde des humains.

    - Laissez-moi deviner vous rêver de régner vous aussi sur terre ? Mais vous avez oublié l’essentiel. La terre est peuplée d’archanges qui sont près à botter vos culs de démons !

    Abbygael suivit du regard la direction dans laquelle regardait le démon.

    - Au fait, pas la peine d’appeler vos sbires. Ils sont tous… morts.

    - Je n’en attendais pas moins de la légendaire Abbygael.

    - Alors comme ça, je suis populaire même dans ce monde, dit-elle avait un sourire triomphant. Je vais l’être sûrement aussi en enfer lorsqu’ils apprendront que j’ai tué le crétin qui garde le second enfer.

    - Tu es très présomptueuse gamine.

    - Gamine ? Écoute-moi vieillard. Je vais compter jusqu’à trois et si tu ne libères pas Amon, je vais vraiment me fâcher.

    - Tu peux arrêter de taper la causette et me libérer, maugréa Amon.

    - Je suis navré mais je crains ne pas pouvoir vous laisser faire.

    - Essaye de m’en empêcher alors vieux débris.

    Abbygael se dirigea vers Amon aussi vite qu’elle le pu et rompit les chaines qui maintenaient le bras droit du jeune homme. Elle s’apprêta à briser le reste de ses chaines lorsque la main de Darkfuge attrapa son bras et le tira en arrière. Abbygael se retrouva projetée à travers la pièce et percuta le mur de plein fouet.

    Darkfuge tourna les talons, tendit son bras et fit apparaitre une épée. Abbygael s’apprêta à rabattre son épée mais fut attrapée de stupeur lorsque le démon disparu devant ses yeux pour apparaître derrière elle. Elle plongea sur le côté et évita de justesse sa lame. Elle lui assena un coup de pied latéral ainsi qu’un coup de poing qui le fit reculer.

    - Tu bouges bien pour un grand-père. Dit-elle avec un rictus.

    Le démon se jeta de nouveau sur elle et lui donna des coups d’épée qu’elle para avec la sienne. Si ça continuait comme ça. Elle n’allait pas faire long feu. Il donna un coup de pied dans le bras droit d’Abbygael lui faisant lâcher son épée. La jeune femme pesta en silence et tendit sa main pour récupérer son épée.

    - Héro.

    - Adieu, gamine.

    Darkfuge leva son épée et l’abattit sur la jeune femme.

    - Abbygael ! Hurla Amon.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :