• Libertad, chapitre 9

     

    Chapitre 9

     Froy

     

    - Je ne comprends pas pourquoi tu tiens tant à aller à ce bal ? rouspéta Ashley depuis la salle de bain.

    - Parce que ce bal signe la fin de la galère et notre début d'indépendance.

    Froy ne pu s'empêcher de sourire en entendant la jeune femme maugréer des injures en espagnol. Deux mois s'étaient écoulés depuis qu'il s'était rendu au bar. Il avait envoyé sa réponse à Harvard et allait faire des études de droits pour devenir un avocat. Ashley quand à elle avait été prise dans une école prestigieuse de médecine situé non loin de Harvard dans le but de devenir kiné. Trevor avait été pris dans une école d'informatique et Jensen, lui, avait été pris dans une école de stylisme à Boston. Ils s'étaient d'ailleurs rendus à Boston pour aller chercher un appartement la semaine dernière. Appartement qui se trouvait exactement dans le même immeuble que Froy et Ashley.

    - On peut très bien fêter notre indépendance devant un bon vieux film.

    Froy s'apprêta à répliquer mais coupa net en voyant ce qu'il avait devant les yeux. Ashley portait une longue robe bleu nuit à bretelle. Elle avait relevé ses cheveux et avait fait tomber quelques mèches par ci par là. Ses yeux sombres étaient mis en valeur par un far à paupière clair. Froy se leva du lit et se dirigea vers Ashley qui tendit sa main en avant.

    - Ne fais pas un pas de plus !

    - Pourquoi ? Demanda-t-il avec un sourire malicieux sur les lèvres.

    - Je connais ce regard, Froy.

    - Quel regard ?

    - Celui qui dit que tu vas m'arracher ma robe dans la seconde qui suit. J'ai galéré pour en arriver à ce résultat alors calme tes ardeurs.

    - Me prendrais-tu pour un obsédé ? Dit-il d'une voix amusé.

    - Oui !

    Froy vit la jeune femme se raidir subitement et retenir sa respiration. Elle se mit à se dandiner un pied sur l'autre tout en se mordant la lèvre inférieure.

    - Si tu ne veux pas que je te saute dessus alors tu ferais mieux d'éviter de faire ce genre de chose, ma puce, dit-il d'une voix sensuelle.

    - Ne me regarde pas comme ça alors.

    - Ne sois pas aussi belle alors.

    Froy vit Ashley déglutir lorsqu'il lui remit une mèche derrière son oreille. Il l'attira vers lui, plaquant son dos contre son torse.

    - Tu as vu dans quel état tu me mets ? dit-il en frottant son sexe dur contre ses fesses.

    - Je suppose que je vais devoir mettre fin à ton supplice.

    Froy émit un grognement lorsqu'il sentit les mains d'Ashley se poser sur son entrejambe. Elle se retourna et commença à défaire la braguette de Froy tout en plongeant son regard dans celui du jeune homme. Lorsqu'elle toucha son sexe dur un frisson parcouru le jeune homme.

    - Je croyais que tu avais galéré pour te préparer.

    - Évite seulement de me décoiffer.

    Froy se jeta immédiatement sur ses lèvres avant de la porter vers le lit.

     

    - Vous en aviez mis du temps. Qu'est-ce que vous foutiez ! Rouspéta Trevor devant la salle de sport où se tenait le bal.

    Froy vit la jeune femme mettre une mèche de cheveux derrière son oreille et se dandiner sur un pied mal à l'aise.

    - On s'envoyait en l'air, répondit Froy pour énerver Trevor mais aussi pour qu'Ashley continue à adopter ses gestes si adorables.

    - Froy !

    - Bah quoi ? Tu aurais préféré que je dise qu'on a fait une partie de poker ?

    - Super, maugréa Trevor. Comme si j'avais besoin de cette idée dans la tête.

    - Quelle idée ? Celle de la partie de poker ou celle où on s'envoie en l'air ?

    - Pauvre con.

    - Okay. Ça suffit, dit Ashley en poussant Trevor et Froy à l'intérieur du bâtiment.

    - Salut les amis, dit Jensen accompagné d'un garçon d'une vingtaine d'année.

    - Salut.

    - Marc, je te présente Trevor, Froy et Ashley.

    - Les gars je vous présente, Marc.

    - Salut.

    Froy vit la jeune femme ouvrir la bouche pour assener de question le dénommé Marc mais lui coupa l'herbe sous le pied en l'entraînant vers la piste de danse. Où une musique calme filtrait des baffles du DJ.

    - Pourquoi tu as fait ça ?

    - Tu auras tout le temps de questionner ce type une autre fois.

    - Je rêve où tu es jaloux ?

    Froy se pencha vers Ashley avant de répondre :

    - Un Sanchez n'est pas jaloux.

    - Dans ce cas là, tu peux m'expliquer ton comportement envers Trevor tout à l'heure ?

    - Ce crétin est amoureux de toi et je n'aime pas ça. Et ma façon de me comporter ne fait pas de moi quelqu'un de jaloux mais de possessif.

    - Trevor n'est pas amoureux de moi. Il me considère comme sa sœur.

    - Une sœur qu'il aimerait amener dans son lit.

    - Tu es dingue.

    - Dingue de toi oui, dit-il avec un sourire espiègle sur les lèvres.

    À ses mots la musique ainsi que la lumière s'éteignit. Froy vit Trevor se diriger vers le DJ. Quelques minutes plus tard, la chanson de Ed Sheeran retentit dans les enceintes. Un protecteur s'alluma sur eux.

    - Qu'est-ce qui se passe ? Demanda Ashley en clignant des yeux.

    - Danse avec moi.

    Froy attrapa la main gauche d'Ashley la plaça dans son dos puis pris sa main droite dans sa main et commença à bouger en rythme. Après quelques secondes de danse, Froy plongea son regard dans les magnifiques yeux sombres d'Ashley et lui murmura :

    - Épouse-moi.

    Comme il s'y attendait Ashley s'arrêta immédiatement de danser pour le regarder d'un air ébahit.

    - Vivre 2 ans loin de toi a été un véritable supplice et je refuse de revivre ça une seconde fois. Tu es l'amour de ma vie. Le soleil qui illumine mes jours et la fille qui m'a sorti de cet enfer.

    Froy tendit la main et remis une mèche de cheveux derrière ses oreilles avant de poursuivre :

    - Je t'aime. Et je t'aimerai pour le restant de mes jours.

    - Froy...

    - Épouse-moi.

    Froy accueillit les lèvres pressentes d'Ashley contre les siennes. Il savait sa réponse mais une part de lui voulait qu'elle le dise à voix hautes. Il voulait l'entendre et se sentir rassurer.

    - J'ai besoin d'entendre ta réponse, Ash.

    - Oui.

    - Oui ?

    - Oui !

    Froy serra Ashley contre lui et la fit tournoyer avant de l'embrasser sous les sifflements de tout le monde.

    - Félicitations, dit la voix de Jensen.

    - T'as intérêt à la rendre heureuse, enfoiré.

    Froy serra la main de Trevor avant d'ajouter :

    - Jusqu'à mon dernier souffle de vie.

    - À la vie à la mort, compléta Jensen.

    - Je terrasserai le destin, poursuivit Jensen.

    - Et le mettrai de mon côté quitte à me mettre l'enfer sur le dos, dit Ashley en serrant la main de Froy.

    Les quatre amis d'enfance se serrèrent dans les bras plus heureux que jamais. Il avait traversé la joie, la souffrance, la douleur, la colère, la perte d'un être cher. Ils avaient bravé le destin et terrassé toutes les étapes qu'il avait mis sur leur route tout en continuant à rester debout. Ils savaient qu'il y en aurait d'autre jusqu'à la fin de leur jour mais tant qu'ils étaient là les uns pour les autres ils y arriveraient.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :